Gestion des eaux pluviales et contrôle à la source en milieu urbain… vous connaissez ?

Vous envisagez de faire l’agrandissement d’un immeuble (résidentiel, commercial, industriel) ou vous envisagez la construction d’un nouveau bâtiment sur un lot ayant une superficie de plus de 1 200 m2 sur le territoire de la ville de Québec, alors vous aurez besoin d’un plan de gestion des eaux pluviales, préparé par un ingénieur.

S Leblanc Consultant peut vous aider à produire les documents exigés par la Ville au moment de déposer votre demande de permis, grâce à notre expertise dans le domaine de la gestion des eaux pluviales en milieu urbain.

Bien que cette exigence soit en vigueur sur le territoire de la ville de Québec, plusieurs autres villes et municipalités à travers le Québec ont aussi des exigences à cet effet, afin d’assurer une bonne gestion des eaux pluviales sur leur territoire. Ces exigences en matière de contrôle à la source visent à limiter le débit d’eau de ruissellement qui sera acheminée vers les réseaux d’égouts pluviaux lors d’épisodes de forte pluie. Plusieurs éléments vont guider l’ingénieur au moment de réaliser la conception des ouvrages, qui permettront d’assurer un contrôle à la source efficace avec des ouvrages de gestion des eaux pluviales qui respectent les exigences de conception, mais qui permettent également leur entretien facile au fil des années, et ce, pendant les quatre saisons de l’année dans les conditions météorologiques que nous connaissons ici au Québec.

Le travail de l’ingénieur vise à trouver des solutions qui sont techniquement et économiquement intéressantes afin de maximiser le volume de rétention des eaux pluviales sur un site donné (rétention de surface dans les aires de stationnement, rétention en toiture, rétention dans des aires de biorétention, rétention souterraine, etc.).

2019-02-20T20:14:59+00:00